Bagues Médiévales
Venez découvrir nos reproductions de bagues, anneaux, alliances et chevalières du Moyen-Age en argent, bronze ou étain ainsi que de nombreux autres bijoux d'inspiration celtique, viking, traditionnelle ou gothique Jusqu’à la Renaissance, il est souvent difficile de préciser la provenance géographique des bijoux. Les nombreux échanges entre le...
Venez découvrir nos reproductions de bagues, anneaux, alliances et chevalières du Moyen-Age en argent, bronze ou étain ainsi que de nombreux autres bijoux d'inspiration celtique, viking, traditionnelle ou gothique Jusqu’à la Renaissance, il est souvent difficile de préciser la provenance géographique des bijoux. Les nombreux échanges entre les cours royales rendent en effet la production internationale ; de plus, le recours fréquent, comme modèle, aux gravures des ornemanistes qui circulent alors dans toute l’Europe, ne facilite pas les identifications. Deux des pièces majeures de cette période ancienne sont une bague de l’époque mérovingienne, probablement du Ve siècle, en or à chaton circulaire orné de rayons sertis de grenats, et une bague byzantine en or représentant, gravée sur son chaton quadrilobé, une Vierge à l’Enfant en majesté. Au Moyen Âge et à la Renaissance, les bijoux sont la plupart du temps ornés de sujets religieux, qu’il s’agisse de pièces en émail peint ou de bijoux utilisant les formes fantaisistes des perles baroques. Les bijoux reliquaires sont toujours appréciés, telle cette croix constituée
Détails

Bagues Médiévales Il y a 2 produits.

Sous-catégories

  • Bagues médiévales argent
    Venez découvrir nos reproductions de bagues, anneaux, alliances et chevalières du Moyen-Age en argent ainsi que de nombreux autres bijoux d'inspiration celtique, viking, traditionnelle ou gothique Jusqu’à la Renaissance, il est souvent difficile de préciser la provenance géographique des bijoux. Les nombreux échanges entre les cours royales rendent en effet la production internationale ; de plus, le recours fréquent, comme modèle, aux gravures des ornemanistes qui circulent alors dans toute l’Europe, ne facilite pas les identifications. Deux des pièces majeures de cette période ancienne sont une bague de l’époque mérovingienne, probablement du Ve siècle, en or à chaton circulaire orné de rayons sertis de grenats, et une bague byzantine en or représentant, gravée sur son chaton quadrilobé, une Vierge à l’Enfant en majesté. Au Moyen Âge et à la Renaissance, les bijoux sont la plupart du temps ornés de sujets religieux, qu’il s’agisse de pièces en émail peint ou de bijoux utilisant les formes fantaisistes des perles baroques. Les bijoux reliquaires sont toujours appréciés, telle cette croix constituée
  • Bagues médiévales bronze
    Venez découvrir nos reproductions de bagues, anneaux, alliances et chevalières du Moyen-Age en bronze ainsi que de nombreux autres bijoux d'inspiration celtique, viking, traditionnelle ou gothique Jusqu’à la Renaissance, il est souvent difficile de préciser la provenance géographique des bijoux. Les nombreux échanges entre les cours royales rendent en effet la production internationale ; de plus, le recours fréquent, comme modèle, aux gravures des ornemanistes qui circulent alors dans toute l’Europe, ne facilite pas les identifications. Deux des pièces majeures de cette période ancienne sont une bague de l’époque mérovingienne, probablement du Ve siècle, en or à chaton circulaire orné de rayons sertis de grenats, et une bague byzantine en or représentant, gravée sur son chaton quadrilobé, une Vierge à l’Enfant en majesté. Au Moyen Âge et à la Renaissance, les bijoux sont la plupart du temps ornés de sujets religieux, qu’il s’agisse de pièces en émail peint ou de bijoux utilisant les formes fantaisistes des perles baroques. Les bijoux reliquaires sont toujours appréciés, telle cette croix constituée
  • Bagues médiévales étain
    Venez découvrir nos reproductions de bagues, anneaux, alliances et chevalières du Moyen-Age en étain ainsi que de nombreux autres bijoux d'inspiration celtique, viking, traditionnelle ou gothique Jusqu’à la Renaissance, il est souvent difficile de préciser la provenance géographique des bijoux. Les nombreux échanges entre les cours royales rendent en effet la production internationale ; de plus, le recours fréquent, comme modèle, aux gravures des ornemanistes qui circulent alors dans toute l’Europe, ne facilite pas les identifications. Deux des pièces majeures de cette période ancienne sont une bague de l’époque mérovingienne, probablement du Ve siècle, en or à chaton circulaire orné de rayons sertis de grenats, et une bague byzantine en or représentant, gravée sur son chaton quadrilobé, une Vierge à l’Enfant en majesté. Au Moyen Âge et à la Renaissance, les bijoux sont la plupart du temps ornés de sujets religieux, qu’il s’agisse de pièces en émail peint ou de bijoux utilisant les formes fantaisistes des perles baroques. Les bijoux reliquaires sont toujours appréciés, telle cette croix constituée
Résultats 1 - 2 sur 2.
Résultats 1 - 2 sur 2.